Newsletter : Le format de votre adresse mail n'est pas valide ou l'e-mail est déjà utilisé.
ok
Newsletter : Votre inscription a bien été prise en compte
ok

FOIRE AUX QUESTIONS

Chausser un enfant est un art compliqué

Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte pour ne pas se tromper, Il faut trouver le modèle qui corresponde au mieux

A l'âge et à la pointure de l'enfant
A l'utilisation de la chaussure par l'enfant (Ecole, Cérémonie, Plage) A la forme du pied et aux impératifs paramédicaux (Pied très large, Besoin d'un soutien plantaire renforcé)

Lorsque bébé commence à se mettre debout seul, il a besoin de maintien, il lui faut donc un modèle montant en cuir souple.

Entre 9 mois et 3 ans l'enfant à besoin d'une chaussure qui lui tient bien la cheville et qui possède une bonne voûte plantaire car à cet âge le pied est en général plutôt rond et plat c'est pour cela que l'on va privilégier les bottillons. Il est possible de porter une paire de basket ou une ballerine, mais cela doit rester de l'ordre de l'exceptionnel.

Entre 3 et 6 ans : Durant cette période le pied de l'enfant s'affine et la cambrure naturelle du pied se forme, l'enfant à encore besoin d'un bon maintien.

A Partir de 7 ans l'enfant affirme ses envies en fonction de ses camarades et des tendances, c'est pour cela que dans nos collections vous trouverez des modèles qui plaisent aux enfants et font plaisir aux parents grâce au chaussant. Nous vous conseillons tout de même de privilégier les chaussures en cuir et doublé cuir ce qui permet aux pieds de bien respirer.

Voici quelques questions qui nous sont souvent posées avec leurs réponses :

La dernière paire que j'ai achetée était en pointure 28, quelle pointure choisir désormais ?

D'une part, chaque modèle de chaussures est différent : largeur, forme du bout, épaisseur de la première de propreté, rigidité ou souplesse de la tige. D'autre part, chaque manufacture a ses propres critères de fabrication.

De fait, il est absolument impossible de considérer la seule pointure comme valeur de référence.

Aussi, nous vous conseillons vivement de mesurer le pied de votre enfant au moment de l'achat et de vous reporter aux fiches de chaque produit ... ou bien de nous questionner par mail.

En effet, nous vous déconseillons donc de vous référer à la seule pointure de votre dernière paire achetée (sauf s'il s'agit exactement du même modèle, de la même marque bien sur).

Je désire acheter une paire maintenant que je n'utiliserai que dans plusieurs mois, quelle pointure dois-je choisir ?

Il est très difficile de prévoir le rythme de croissance d'un enfant. En général, on compte une pointure par trimestre jusqu'à l'âge de 2 ans, puis le rythme ralenti petit à petit ... Il est donc parfois envisageable de prévoir pour le mois suivant, quasi-impossible de prévoir une saison à l'avance.

Dans tous les cas vous devez impérativement mesurer le pied de l'enfant et ne pas vous référer à la pointure d'une chaussure, qui peut chausser grand ou petit, et risque ainsi de fausser vos critères de recherche.

Quel type de semelle dois-je privilégier pour mon enfant ?

Préférez les semelles en élastomère, antidérapantes pour plus de sécurité et isolante pour plus de confort.

Si vous optez pour un modèle dont la semelle serait en cuir vous pouvez faire poser un patin antidérapant par un cordonnier ou acheter un patin que vous poserez vous-même, avant la pose d'un patin il est obligatoire de porter au moins 48h la paire.

Concernant les tout petits, soit des enfants de moins de deux ans ou plus exactement des enfants qui sont encore en phase dapprentissage de la marche privilégiez des semelles fines qui faciliteront l'aisance de l'enfant dans ses mouvements évitez ainsi les semelles trop épaisses ou trop débordantes.

Pour la semelle intérieure privilégiez le cuir qui permettra aux pieds de respirer.

Mon enfant a un pied extrêmement fin, quels conseils auriez vous à me donner pour le chausser ?

Préférez un modèle qui enveloppe le pied et sur lequel le niveau de serrage est réglable de manière à ce que le pied ne se décolle pas de la chaussure en marchant.

Vous pouvez essayer de glisser une semelle de cuir qui rehaussera légèrement le pied dans la chaussure comblant ainsi le vide. Cette solution, que nous pratiquons régulièrement en boutique doit être testée et se révèle souvent utile lorsque l'enfant est entre deux pointures, et/ou pour caler correctement le pied dans une chaussure libre, type ballerine ou mocassin. La place que prend la semelle dans la chaussure équivaut à une demi-taille.

Quel modèle et quelle taille de pantoufle pour mon bébé ?

Si l'enfant porte des pyjamas à pieds le chausson doit être montant, choisissez la taille supérieure à sa pointure réelle.

Puis-je choisir une taille supplémentaire et glisser une semelle pour que mon enfant garde sa paire de chaussures durant toute la saison ?

NON

  • Pour les bébés : La voûte plantaire serait mal positionnée sous le pied et une chaussure trop grande crée des frottements donc des ampoules. Cela provoque donc l'effet inverse, la chaussure sabîme beaucoup plus rapidement.
  • Pour les ballerines et mocassins : Le pied risquerait de se déchausser de la chaussure. De plus cela crée des crampes aux orteils causés par la pression exercée par l'enfant pour retenir la chaussure sur son pied.
  • Pieds fins / Pieds forts : La forme du pied de votre enfant est également à prendre en considération.

Quoi qu'il arrive nous tenons tout particulièrement à vous dissuader de choisir une pointure bien trop grande : choisir la pointure supérieure lorsque l'enfant est entre deux pointures est une évidence, se risquer à choisir encore plus grand n'est pas une bonne solution.

L'enfant est donc mal chaussé et la paire de chaussure s'abîme bien trop rapidement si elle est trop grande.

Puis-je chausser mon enfant avec les chaussures de son aîné ?

Chaque enfant moule et déforme la chaussure à la forme de son pied mais le plus important à vérifier est l'état de la semelle extérieure, si un endroit est plus abîmé qu'un autre cela va créer un déséquilibre et risque de déformer le pied.

Nous déconseillons donc tout particulièrement de chausser un enfant avec les anciennes chaussures de son aîné mais nous savons bien qu'en pratique, bon nombre de parents se risquent à l'expérience, et notre conseil se limitera donc au suivant : Eviter cette pratique pour une chaussure dont l'utilisation sera quotidienne si la semelle est abîmée.

Comment vérifier que la chaussure de mon enfant est à sa taille, quelle n'est pas trop petite ou trop grande ? Trop large ou trop étroite ?

Il est très difficile, et ce d'autant plus lorsque la chaussure est fermée de se rendre compte de la manière dont le pied est positionné à l'intérieur.

Nous ne pouvons vous garantir une méthode de calcul précise et infaillible Mais nous pouvons vous donner des petites astuces qui vous orienteront en cas de doute

  • Pour les bébés : L'enfilage de la chaussure doit rester fluide, une fois en place le pied ne doit pas former de boule au niveau de la naissance des lacets, ceux-ci doivent pouvoir se fermer facilement.
  • Pour les ballerines et mocassins : Ils doivent se porter ajustés pour bien maintenir le pied mais celui-ci ne doit en aucun cas former une boule dans la chaussure.

Vous pouvez prendre l'empreinte du pied de votre enfant debout, la découper et l'enfiler dans la chaussure pour vous rendre compte de la marge que vous avez.

Vous pouvez également grâce à un fil prendre la longueur intérieure en centimètres et vous reporter au pied de l'enfant debout.

Comptez entre un demi -centimètre et un centimètre décart.

N'hésitez pas à contacter notre service clientèle pour toute question : client.6p3p@gmail.com